Devenir gestionnaire de copropriété : quel parcours de formation choisir ?

Publié le : 18 juillet 20235 mins de lecture

La recherche d’emploi dans la gestion locative suscite souvent un intérêt croissant chez les personnes souhaitant devenir gestionnaire de copropriété. Cependant, les exigences de formation et les compétences requises pour exercer ce métier suscitent fréquemment des interrogations.

Compétences requises pour être gestionnaire de copropriété

Pour devenir gestionnaire de copropriété, certaines compétences clés sont nécessaires. Il est essentiel d’avoir une connaissance approfondie de la législation en matière de copropriété, ainsi qu’une maîtrise des aspects financiers et comptables. De plus, la capacité à communiquer efficacement avec les copropriétaires et à gérer les conflits est primordiale. Si vous souhaitez en savoir plus sur les opportunités d’emploi dans ce domaine, vous pouvez consulter le site recrutimmo.com.

Compétences techniques

Le gestionnaire de copropriété doit posséder un certain nombre de compétences techniques pour exercer sa profession. Il doit en effet être en mesure de comprendre les plans de l’immeuble, le fonctionnement des installations (ascenseur, chauffage, etc.) et les différents diagnostics immobiliers. Il doit savoir évaluer les travaux à effectuer et estimer les coûts.

Compétences relationnelles

Le gestionnaire de copropriété doit être un excellent communicant. Il doit pouvoir informer les copropriétaires, rendre compte des décisions prises en assemblée générale, écouter les demandes des résidents et régler les conflits éventuels. Il doit être capable de négocier avec les prestataires et les fournisseurs.

Compétences juridiques

Le gestionnaire de copropriété doit avoir une bonne connaissance des lois et règlements qui régissent sa profession. Il doit être en mesure de rédiger les contrats (de prestations de services ou de travaux), d’appliquer les règles de la copropriété et de défendre les intérêts de ses clients en cas de litige éventuel.

Formations disponibles pour devenir gestionnaire de copropriété

Formations initiales

Plusieurs cursus de formation initiale permettent de devenir gestionnaire de copropriété. Les diplômes les plus couramment demandés sont le BTS Professions immobilières ou le DUT Carrières juridiques. Ces formations sont dispensées en école ou en université et ont une durée de deux à trois ans.

Formations continues

Les formations continues s’adressent aux professionnels en exercice qui souhaitent actualiser leurs connaissances. Il s’agit généralement de formations courtes (de quelques jours à quelques semaines) et centrées sur une thématique précise (droit de la copropriété, gestion des conflits, etc.).

Formations à distance

Les formations à distance permettent d’étudier à son rythme, sans avoir à se déplacer. Elles sont accessibles à tous, que l’on soit en poste ou en recherche d’emploi dans la gestion locative. Les formations à distance sont proposées par de nombreux organismes de formation et sont souvent moins onéreuses que les formations en présentiel.

Avantages et inconvénients des différentes formations

Les formations initiales permettent d’acquérir une solide base de connaissances dans les domaines juridique, technique et relationnel. Cependant, elles sont longues et coûteuses.

Les formations continues sont idéales pour actualiser ses connaissances et se spécialiser dans un domaine précis. Cependant, elles ne permettent pas d’acquérir une formation de base solide.

Les formations à distance sont très flexibles et permettent d’étudier à son rythme. Cependant, elles nécessitent une forte capacité d’autodiscipline et de motivation.

Certifications et agréments nécessaires pour exercer le métier de gestionnaire de copropriété

Pour exercer le métier de gestionnaire de copropriété, il est nécessaire d’être titulaire d’une carte professionnelle délivrée par la Chambre de Commerce et d’Industrie. Cette carte est obtenue à l’issue d’un examen ou en justifiant d’une expérience professionnelle suffisante. Il est possible d’adhérer à une organisation professionnelle telle que la FNAIM ou l’UNIS.

Plan du site